jeudi 30 décembre 2010

Le 2.0 de la transformation


Conduire la transformation, c’est pour le dirigeant exprimer le sens du changement et mobiliser l’ensemble de ses parties prenantes, au premier rang desquelles, ses collaborateurs. C’est engager les équipes dans un nouveau projet.
Le management humain de la transformation est avant tout pour lui, un exercice de communication pour inclure chacun. Son leadership, il l’exprime par sa capacité à engager les collaborateurs en mettant les questions clés du projet en débat.  Mettre en débat le projet pour en permettre l’appropriation.

C’est ce que nous appelons la mise en débat inclusive.

La possibilité donnée au dirigeant de mobiliser chacun autour du projet en lançant et en animant les débats qui en révèleront le sens.  Dans ce contexte, le 2.0 constitue pour lui une formidable opportunité. 
Aujourd’hui le numérique ouvre la voie à plus de participation et de collaboration. Il démultiplie l’expression des points de vue pour enrichir le projet. Il permet surtout d’enclencher la mise en mouvement de l’entreprise. C’est pour le dirigeant, le préalable nécessaire à l’appropriation du projet collectif par ses collaborateurs
Si la marche à suivre s’impose clairement, se pose néanmoins la question de la forme à donner à la démarche. Doit elle être collaborative ou simplement participative?
Pour nous, il s’agit en fait d’enchaîner des phases consécutives et  complémentaires. Des phases dont le caractère  peut être collaboratif, pour faciliter la co-élaboration du projet par la mise en débat de ses fondamentaux, ou plus participatif pour en animer le déploiement. 
Des phases qui  relèvent toutefois de la même conviction.  Le 2.0 est désormais pour le dirigeant un vecteur essentiel de mobilisation de ses parties prenantes autour du nouveau projet, de sa création à son déploiement, pour « embarquer » chacun dans la transformation.