mercredi 1 avril 2015

Vive l’entrepriZ

C’est pour la société en général et pour les entreprises en particulier une révolution qui s’annonce. Sans plus attendre, elles doivent réinventer les passerelles qui demain relieront entre elles les générations. Repenser le partage des expériences de l’héritage de l’entreprise.  Réinscrire dans une même histoire, les réussites du passé et les aventures de demain.

Nourrie à la puissance des réseaux, la GEN Z est une génération d’autodidactes. L’enquête  BNP Paribas et The Boson Project souligne ainsi qu’à la question « quelles seront les sources d’apprentissage dans 10 ans ? », seuls 7,5 % des répondants citent « les études »*.  
Ils sont dans l'auto-apprentissage permanent. Ils vont chercher librement et gratuitement, l’information qui leur est nécessaire sur les innombrables tutoriels mis à leur disposition sur YouTube. La transmission du savoir est horizontale. 

Le réseau joue le rôle jusqu’ici dévolu aux ainés.
 Ils ont compris et assimilés, bien avant tout le monde, « l’obsolescence des connaissances et du modèle top-down académique ou le vieux sachant enseigne au jeune novice »**. Ils savent que la plupart d’entre eux exerceront un métier qui reste encore à inventer.     

* et ** Enquête BNP Paribas et The Boson Project sur lagénératio Z et sa vision de l’entreprise – Janvier 2015 (réf dernier billet : GEN Z)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire